Que pourrais-je ?

À la Une

Que pourrais-je répondre face à un tel délit?

Que pourrais-je dire face à cette accusation ?

Que pourrais-je avancer comme arguments pour répondre de ces actes?

On m’accuse d’être mal vêtue,

on m’accuse de ne pas pouvoir subvenir à mes besoins.

On m’accuse même de ne pas manger à ma faim.

Mon délit est d’être pauvre et de faire partie du tiers monde.

Alors que faire quand le monde vous rejette ?

Et que personne ne vous assume ?

Même pas ceux à qui cela incombe..

Que faire ? Que dire ? Comment continuer ?

Vous pouvez aussi lire: Rêves et donnes toi les moyens de realiser tes rêves.

Quand une angoisse quotidienne vous assailli dès le levé du jour ?

et que même le couché du soleil vous rapproche d’un gouffre géant.

Comment grandir quand des préoccupations d’un autre âge sont les miennes ?

Là on ne grandit plus, on vieilli,

On éssui larme et ressentiment pour assumer son avenir

Le bâtir à toute énergie quitte à y laisser son sourire.

Pour bien sûr le retrouver à l’heure du repos

quand les moqueries d’hier devienne des louanges à votre témérité, votre dévouement, votre courage.

Et là que dire ?

Si ce n’est MERCI au Très Haut.

Publicités

Jeune fais-toi violence pour ne pas tomber dans la violence.

Pour avoir risqué de la [La Paix] perdre à plusieurs reprises, nous devons avoir une attitude qui ne laisse planer aucune réminiscence de la crise post-électorale de 2010.
Surtout qu’elle ne se décrète pas, la paix doit être à jamais chérie pour que, peu à peu puis totalement, nous nous retrouvions dans ses bonnes grâces. La paix n’est pas seulement un mot de 4 lettres. La paix est le souffle de la société.
La paix, c’est la quiétude que l’on peut éprouver à l’écoute du nom de son pays, sa commune ou sa région.
La paix, c’est l’assurance de circuler dans la rue sans regarder derrière soi à chaque pas.
La paix, c’est l’aisance à pouvoir investir sur toute l’étendue du territoire en se disant qu’on est au bon endroit.
La paix, c’est l’assurance que son enfant est en sécurité lorsqu’on le laisse chez le voisin avant d’aller faire des courses.
La paix, c’est la liberté de pouvoir voter et ne rien craindre en retour.
La paix, c’est travailler sainement et sereinement pour nos communautés dans l’amour et la fraternité. Car la politique n’est pas l’art de la guerre mais plutôt l’art de guider et d’orienter le peuple pour l’intérêt de Tous. La paix, c’est aussi et surtout aller ensemble à l’allocodrome, au garbadrome et manger sans se soucier de la provenance de l’autre. Car la paix commence par le partage et l’acceptation de l’autre avec ses différences.
Jeunes, que la violence ne passe pas par nous !
Jeunes, faisons-nous violence pour ne pas tomber dans la violence!

Achat Électoral

Dans quelques jours, nous entrerons énergiquement dans la campagne pour les élections municipales.

Période fructueuse pour ceux qui sauront se vendre car ils se feront acheter pour que les plus corrompus ceux qui achètent, se voient hisser plus haut. Car malheureusement plus aucune intention ne sous tend un vote de nos jours si ce n’est l’incitation directe d’avant le vote.

C’est malheureusement le constat amer qu’il nous ai donné de voir ces dernières décennies et plus sévèrement depuis quelques élections.

Plusieurs causes expliquent ce commerce peu honorable et pour chacune de ses causes deux types de politiciens.

La première catégorie, la pire,c’est celle qui fait, le plus, preuve de mauvaise foi. Ce type de politiciens-investisseurs, qui, après l’élection, doivent se faire un retour sur investissement.

Comment procèdent-ils ?

Durant les campagnes, ils montrent une générosité et des largesses crispées aux peuples, sans avoir de réel programme. À coup de millions alors , ils impressionnent les électeurs qui bien sûr se laissent charmer, avec ce bout de phrase «il n’est même pas encore Maire, regarde ce qu’il fait pour nous » aux lèvres votent allègrement cet investisseur qui n’aura qu’une réalisation “se rembourser “ toutes les sommes déboursées pour acheter les votes.

La deuxième catégorie, politicien-VI quant à elle exploite grossièrement la détresse du peuple en le faisant miroiter avec un excellent programme à couper le souffle mais très peu réaliste ou loin de ses attributions pour toucher les coeurs et remporter le scrutin.

Malheureusement l’une comme l’autre des catégories, ont un point commun, celui de disparaître jusqu’à la prochaine élection.

Le tableau est sombre mais rassurez-vous le peuple et surtout les jeunes disent avoir compris et ne veulent plus se laisser faire.

Alors le moment idéal pour « bouffer » c’est avant. Oui Avant les élections, ce moment où les électeurs pensent que ces apprentis sorciers de politiciens leur portent encore de l’attention à défaut du respect.

Et cela donne la côte aux politiciens, peu humanistes, qui ont les moyens de le faire et non à ceux qui ont les idées fortes, un programme bien ficelé, avec une approche de développement concrète et surtout une moralité sans aucune entache (oui il y’en a).

Et c’est plus que dommage car nous nous enlissons dans une spirale sans fin qui éteint toute les ambitions qui tendent à développer dans les faits et les actions nos contrées.

Vous pouvez aussi lire je suis le changement que je souhaite

Fort heureusement, nous avons une troisième catégorie de Politicien qui a une motivation saine et noble à qui il manque juste un peuple de Vision, de principe avec des valeurs fortes et la généreuse intention d’aller au développement pour laisser un monde meilleur aux générations futures.

Alors et si on essayait de voter utile avec le coeur, la raison et non pour la poche pour cette fois ?

Achat Électoral

Dans quelques jours, nous entrerons énergiquement dans la campagne pour les élections municipales.

Période fructueuse pour ceux qui sauront se vendre car ils se feront acheter pour que les plus corrompus ceux qui achètent, se voient hisser plus haut. Car malheureusement plus aucune intention ne sous tend un vote de nos jours si ce n’est l’incitation directe d’avant le vote.

C’est malheureusement le constat amer qu’il nous ai donné de voir ces dernières décennies et plus sévèrement depuis quelques élections.

Plusieurs causes expliquent ce commerce peu honorable et pour chacune de ses causes deux types de politiciens.

La première catégorie, la pire,c’est celle qui fait, le plus, preuve de mauvaise foi. Ce type de politiciens-investisseurs, qui, après l’élection, doivent se faire un retour sur investissement.

Comment procèdent-ils ?

Durant les campagnes, ils montrent une générosité et des largesses crispées aux peuples, sans avoir de réel programme. À coup de millions alors , ils impressionnent les électeurs qui bien sûr se laissent charmer, avec ce bout de phrase «il n’est même pas encore Maire, regarde ce qu’il fait pour nous » aux lèvres votent allègrement cet investisseur qui n’aura qu’une réalisation “se rembourser “ toutes les sommes déboursées pour acheter les votes.

La deuxième catégorie, politicien-VI quant à elle exploite grossièrement la détresse du peuple en le faisant miroiter avec un excellent programme à couper le souffle mais très peu réaliste ou loin de ses attributions pour toucher les coeurs et remporter le scrutin.

Malheureusement l’une comme l’autre des catégories, ont un point commun, celui de disparaître jusqu’à la prochaine élection.

Le tableau est sombre mais rassurez-vous le peuple et surtout les jeunes disent avoir compris et ne veulent plus se laisser faire.

Alors le moment idéal pour « bouffer » c’est avant. Oui Avant les élections, ce moment où les électeurs pensent que ces apprentis sorciers de politiciens leur portent encore de l’attention à défaut du respect.

Et cela donne la côte aux politiciens, peu humanistes, qui ont les moyens de le faire et non à ceux qui ont les idées fortes, un programme bien ficelé, avec une approche de développement concrète et surtout une moralité sans aucune entache (oui il y’en a).

Et c’est plus que dommage car nous nous enlissons dans une spirale sans fin qui éteint toute les ambitions qui tendent à développer dans les faits et les actions nos contrés.

Vous pouvez aussi lire je suis le changement que je souhaite

Fort heureusement, nous avons une troisième catégorie de Politicien qui a une motivation saine et noble à qui il manque juste un peuple de Vision, de principe avec des valeurs fortes et la généreuse intention d’aller au développement pour laisser un monde meilleur aux générations futures.

Alors et si on essayait de voter utile avec le coeur, la raison et non pour la poche pour cette fois ?

Achat Électoral

Dans quelques jours, nous entrerons énergiquement dans la campagne pour les élections municipales.

Période fructueuse pour ceux qui sauront se vendre car ils se feront acheter pour que les plus corrompus ceux qui achètent, se voient hisser plus haut. Car malheureusement plus aucune intention ne sous tend un vote de nos jours si ce n’est l’incitation directe d’avant le vote.

C’est malheureusement le constat amer qu’il nous ai donné de voir ces dernières décennies et plus sévèrement depuis quelques élections.

Plusieurs causes expliquent ce commerce peu honorable et pour chacune de ses causes deux types de politiciens.

La première catégorie, la pire,c’est celle qui fait, le plus, preuve de mauvaise foi. Ce type de politiciens-investisseurs, qui, après l’élection, doivent se faire un retour sur investissement.

Comment procèdent-ils ?

Durant les campagnes, ils montrent une générosité et des largesses crispées aux peuples, sans avoir de réel programme. À coup de millions alors , ils impressionnent les électeurs qui bien sûr se laissent charmer, avec ce bout de phrase «il n’est même pas encore Maire, regarde ce qu’il fait pour nous » aux lèvres votent allègrement cet investisseur qui n’aura qu’une réalisation “se rembourser “ toutes les sommes déboursées pour acheter les votes.

La deuxième catégorie, politicien-VI quant à elle exploite grossièrement la détresse du peuple en le faisant miroiter avec un excellent programme à couper le souffle mais très peu réaliste ou loin de ses attributions pour toucher les coeurs et remporter le scrutin.

Malheureusement l’une comme l’autre des catégories, ont un point commun, celui de disparaître jusqu’à la prochaine élection.

Le tableau est sombre mais rassurez-vous le peuple et surtout les jeunes disent avoir compris et ne veulent plus se laisser faire.

Alors le moment idéal pour « bouffer » c’est avant. Oui Avant les élections, ce moment où les électeurs pensent que ces apprentis sorciers de politiciens leur portent encore de l’attention à défaut du respect.

Et cela donne la côte aux politiciens, peu humanistes, qui ont les moyens de le faire et non à ceux qui ont les idées fortes, un programme bien ficelé, avec une approche de développement concrète et surtout une moralité sans aucune entache (oui il y’en a).

Et c’est plus que dommage car nous nous enlissons dans une spirale sans fin qui éteint toute les ambitions qui tendent à développer dans les faits et les actions nos contrés.

Vous pouvez aussi lire je suis le changement que je souhaite

Fort heureusement, nous avons une troisième catégorie de Politicien qui a une motivation saine et noble à qui il manque juste un peuple de Vision, de principe avec des valeurs fortes et la généreuse intention d’aller au développement pour laisser un monde meilleur aux générations futures.

Alors et si on essayait de voter utile avec le coeur, la raison et non pour la poche pour cette fois ?

L’indépendance est féminine

le travail et après le travail, l’indépendance…

Femme, n’as-tu pas travaillé pour ?

Si depuis la nuit des temps tu as porté ta famille à bout de bras en absence de ce homme dit politique .

Le travail et après le travail, l’independance…

Femme, n’as tu pas lutté pour cette indépendance ?

Tu as soutenu, conseillé, orienté ton homme, mené des luttes, instauré même des marches à main nu pour le faire libérer.

Le travail et après le travail, l’indépendance…

Femme n’as tu pas pensé cette indépendance ?

Si, sauf qu’après, tu n’as constitué que bétail électoral.

Le travail et après le travail, l’indépendance…

Oui, malheuresement ton travail à toi est de rester à l’intérieur.

Le travail et après le travail, l’indépendance…

Mais toi, tu as dû prouver que tu pouvais travailler autre part que dans la cuisine, sous les bâches et dans les métiers dits féminins.

Le travail et après le travail l’indépendance…

58 ans, après tout ce travail, tu es regardée de travers quand tu oses revendiquer un salaire et un monde équitable.

Le travail et après le travail, l’indépendance…

Alors continue de travailler et ton travail finira par payer car il n’y a que par le travail que nos prédécesseures ont comblé l’énorme fossé instauré.

Le travail et après le travail l’indépendance…

Surtout ne perd pas de vu que tu as oeuvré pour cette indépendance, dès lors tu mérites d’être célébrée autrement qu’en défilant avec des aubergines sur la tête. Non

Le travail et après le travail, l’indépendance…

Tu n’as pas, à empreinter sa tenue pour défiler ce matin.

Non, tu devrais mettre cette tenue d’avocat, de colonel, de chef d’état-major, de médecin(…) tous les jours de l’année car 58 ans après, tu as largement démontré que tu en avais les capacités.

Le travail et après le travail, l’indépendance…

Pour vous Femme des Régions de Côte d’Ivoire je souhaite la véritable indépendance car après tout ce travail, nous la méritons.

Joyeuse fête de l’indépendance à toutes les Femmes d’ici et d’ailleurs.

Journée de la Femme Africaine

Femme Noire, Femme Africaines

Femme Africaines ,

Jadis Reine,

autrefois Princesse,

Ou encore Guerrière,

Reine Akan
Tu as connu bien de maux et cela au contact de L’autre…

Capture, déportation, esclavage, vente aux enchères, expérimentation scientifique inhumaine, colonisation,abandon, humiliations.

Le tout coloré d’une maltraitance extrême.

Femme masaï

Aujourd’hui encore tu souffres de racisme, de patriarcat, d’excision, de phallocratie, de violence et j’en passe..

L’africaine moderne

Puis, tu as toi même choisi de souffrir de décoloration de la peau, de défrisage de tes cheveux plein de vie et de vigueur, d’abandon de ta culture, de colonisation esthétique.

Mais laisse moi te dire que tu demeures la plus forte, la plus belle, celle qui as le plus de potentiel inexploité et cela, malgré l’Histoire qui est la tienne, et ce qu’elle ta fait endurer..

Michelle Obama en Reine de Saba
Car tu es celle là, qui soigne avec les plantes, celle qui nourrit au sein, celle pour qui, le Bio n’est qu’une habitude, celle qui avec sagesse éduque sa progéniture, celle qui, même dans l’ombre porte sa famille.

Portrait d’une beauté africaine

Excellente journée de la femme africaine à nous.

Rêves et donnes-toi les moyens de réaliser tes rêves…

Dans les conditions où avoir un repas par jour dépendait de ma force de persuasion pour l’obtention d’un repas à crédit, de la générosité d’une famille adoptive ou de l’aide que j’apportai à la vendeuse(devenue soeur à la longue); je me permettais de raconter comment je comptais finir mes études avec le dernier diplôme Universitaire, faire entendre ma voix dans ce pays mien, participer au rayonnement de la science et de mon pays. Alors les rires fusent de partout, les vieux-jeu me ramenaient à ma condition de femme, certains me ramenaient ironiquement à l’instabilité financière dans laquelle je baignais, les plus courageux essayaient de m’en dissuader pour mon bien, disaient-ils. D’autres encore me traitaient de folle, d’irréaliste, de rêveuse pour les plus tendres.

Alors j’ai appris à me taire.

À l’université, étant entourée de condisciples, l’espoir m’a habité de rêver d’une Afrique sachante et enseignant son Histoire à elle…

Là encore, j’ai eu droit à des « tu vas chercher quoi que les Professeurs Titulaires n’ont pas encore trouvé» ou des réflexions qui s’en rapprochent..

La résolution est donc tombée et de manière définitive cette fois.

Vivre mes rêves,les confier au Tout Puissant et m’atteler à les rendre réels alors mes résultats et ma témérité parleront à ma place.

Pour ces railleries, pour toutes ces fois on m’a traité de folle j’ai obligation de résultat.

depuis-que-je-suis-riche-je-partages/

Et je suis d’autant plus confortée dans ma position que jusque là, la tactique n’a pas failli et que obstacle après obstacle j’ai toujours la ferme intention de rester la folle, la rêveuse, l’irréaliste qui espère faire rêver d’autres afin que des rêves, naissent une Nation Nouvelle, un Continent fort qui laisse vivre ses enfants.

C’est à juste titre alors que M. Pierre Kanga a écrit «kara, taistoi et avance» un ouvrage riche en enseignement et en méthodes pour avancer dans le silence absolu afin atteindre nos objectifs.


Alors ne l’oublies pas tu es un Diamant brut à polir, travailles donc à scintiller au sommet.